photo matinaleDans le cadre du Plan Régional d’Insertion des Travailleurs Handicapés (PRITH) de Bourgogne Franche-Comté et du Plan Régional de Santé au Travail (PRST), la Direccte et l’Agefiph ont organisé pour la deuxième année consécutive la Matinale régionale « Santé au travail et maintien dans l’emploi » à destination des employeurs et des professionnels de la santé au travail et du maintien dans l’emploi de la région Bourgogne-Franche-Comté.
 

Pour cette deuxième édition, la rencontre, organisée sous le format de conférences, de tables rondes et d’un forum a porté sur :

  • La réforme de la santé au travail : Rôle des acteurs de l’entreprise et liens avec la médecine du travail,
  • Le handicap psychique : Actions possibles en entreprises pour favoriser le maintien dans l’emploi des salariés handicapés psychique.

Cette manifestation a permis aux employeurs de la région d’avoir tous les outils pour favoriser le maintien dans l’emploi de leurs salariés handicapés psychiques.
En effet, la réforme de la santé au travail entrée en vigueur au 1er janvier 2017 apporte de nombreux changements dans le suivi de l’état de santé des salariés. Dans un contexte où les recrutements de médecins du travail sont difficiles, elle devrait rendre le suivi individuel des salariés plus efficace en s’adaptant à chaque situation avec une attention particulière portée sur les publics les plus à risques. Elle vise également à renforcer la mobilisation des professionnels de santé au service de la prévention et du maintien dans l’emploi en lien avec les acteurs de l’entreprise.

Les troubles psychiques sont aujourd’hui la 1ère cause d’arrêt maladie de longue durée et d’invalidité et sont en constante évolution (1 français sur 4 sera concerné à un moment ou à un autre de sa vie ). Burn-out, dépression, troubles anxieux, schizophrénie … ces troubles peuvent avoir un fort impact sur le parcours professionnel des personnes concernées et par ricochet sur l’ensemble du collectif de travail. Ainsi, les professionnels accompagnant les publics atteints de ces handicaps et les employeurs confrontés à ces situations peuvent se sentir démunis. Ils ont besoin d’être outillés et conseillés pour mieux accompagner et maintenir dans l’emploi ces salariés.

Les participants (employeurs et professionnels) ont été invités toute la matinée de 9h00 à 14h00 pour entendre le témoignage d’employeurs, les interventions d’experts de la santé au travail, du maintien dans l’emploi et du handicap psychique et pour échanger avec eux. A l’issue de ces tables rondes, un forum tenu par les professionnels (Carsat, services de santé au travail, Direccte BFC, Sameth, Agefiph……) a permis de poursuivre les échanges, de répondre aux questions des entreprises et d’apporter des repères complémentaires. Cette manifestation a également été l’occasion de rendre plus visibles les politiques organisées dans le cadre du Plan régional d’insertion des travailleurs handicapés et du Plan Régional de Santé au Travail de Bourgogne-Franche-Comté.