"L'EMPLOI SALARIÉ ACCÉLÈRE DANS LE PRIVÉ ET RECULE DANS LA FONCTION PUBLIQUE

Selon l'Insee, l'emploi salarié, bien qu'en diminution dans la fonction publique du fait de la baisse des contrats aidés, a progressé de 1,1% en 2017 (soit 269 000 créations d'emplois), porté par le dynamisme des services marchands, notamment de l'intérim (+8% en un an). Tous les secteurs ont créé des emplois, y compris l'industrie, en progression pour la première fois depuis 2001.

Fin 2017, le taux de chômage France entière s'établit à 8,9% de la population active, en baisse de 1,1 point en un an, soit la plus forte diminution depuis 2008. La baisse concerne toutes les tranches d'âge mais plus particulièrement les jeunes de moins de 25 ans.

 

PLUS DE 510 000 DEMANDEURS D'EMPLOI SONT BÉNÉ CIAIRES DE L'OBLIGATION D'EMPLOI (BOE), SOIT PRÈS DE 9% DU TOTAL

A fin décembre 2017, plus de 510 000 demandeurs d'emploi handicapés (DEBOE) sont inscrits à Pôle emploi, représentant 8,6% de l'ensemble des demandeurs d'emploi. Le nombre de DEBOE est en constante progression, en lien avec la hausse continue du nombre de personnes reconnues handicapées (2,7 millions en 2015, soit +300 000 personnes en deux ans).

Le chômage des personnes handicapées est caractérisé par une forte proportion de séniors : près d'une personne sur deux est âgée de 50 ans ou plus contre une sur quatre tous publics confondus. Par ailleurs, les DEBOE ont une ancienneté moyenne d'inscription au chômage supérieure à 800 jours, soit 200 jours de plus que le tout public.

 

UNE LÉGÈRE AUGMENTATION DES RECRUTEMENTS ET DES MAINTIENS DANS L'EMPLOI 

Les Cap emploi ont contribué à plus de 84 000 recrutements de travailleurs handicapés, dont 57% de CDI ou de CDD de 6 mois et plus, soit une hausse de 3% en un an. Le nombre de recrutements augmente pour les employeurs privés (+5%) mais diminue pour les employeurs publics (-1%).

Si en 2017, la part des travailleurs handicapés au sein des contrats aidés a continué de progresser, en revanche leur nombre a fortement baissé, impactant notamment les recrutements dans le secteur non marchand.
Le nombre de personnes maintenues dans l’emploi par l'intermédiaire des Sameth a quant à lui progressé de 5% en un an avec plus de 22 000 maintiens. Six mois après l’intervention des Sameth, 82% des personnes sont toujours en poste dans l’entreprise."

 

Lire le communiqué de presse

Télécharger le Tableau de bord annuel

agefiph bilan 2017