Plus d'un million de salariés sont concernés chaque année par des demandes d'aménagement de poste de travail, à cause de leur handicap ou d'une maladie chronique. Et plus d'une dizaine de milliers d'entre eux sont déclarés inaptes, avec bien souvent un licenciement à la clé, selon l'Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail (Anact).